• J1 - Chavière

    La mise en jambe après les dix longues heures de voiture (bonjour le bilan carbone...). Je me suis garé au bout de la route, au sud de Pralognan, un peu avant le Pont de la Pêche.

    J1 - Peclet-Polset

    Il s'agit juste de parcourir les 7 km jusqu'au refuge de Péclet-Polset, en longeant le Doron de Chavière. Le ciel est un peu encombré, laissant peu d'aperçus vers les sommets. Un peu de glaces, quand même, probablement un bout du glacier du Génépy ou peut-être du glacier de Rosoire.

    J1 - Peclet-Polset

    Les glaciers sont le fil rouge et le prétexte de cette rando. Ils forment, dans cette partie de la Vanoise, ce qui ressemble le plus, en France, à un petit inlandsis. Inlandsis fossile, de 11 km sur 4 (au plus large), dont je ferai le tour avec, si tout va bien, quelques incursions sur ses flancs voire ses sommets...

    La Pointe Ariande.

    J1 - Peclet-Polset

    Si j'avais pu arriver le matin, j'en aurai programmé le tour avant de rejoindre le refuge. Il y a apparemment une jolie balade hors-piste possible, par le col du Génépy.

    Le soir tombant, les marmottes, très nombreuses en Vanoise, sont de sortie, et peu farouches.

    J1 - Peclet-Polset

    Le ciel se dégage un moment, le temps d'observer la Pointe de l’Échelle.

    J1 - Peclet-Polset

    Et voilà qu'apparaît mon point de chute de ce soir, le refuge de Péclet-Polset.

    J1 - Peclet-Polset

    Aujourd'hui d'après mon GPS, 7,7 km, +740 m. Impatient d'être à demain.

    J1 - Chavière

    Le refuge de Péclet-Polset est encore ouvert (c'est sa dernière semaine de l'été, je crois). On n'est pas nombreux (8 clients). Mes voisins dégustent des crozets aux lardons, tandis que je réchauffe un lyophilisé. Pas bégueule, le gardien m'inclue dans la tournée de génépi. Fameux.

    (Jour suivant)


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :