• J3 - Plateaux nord

    (Journée précédente)

    J'ai passé la soirée à écouter les gloussements des lagopèdes. Ça drague et ça pécho..

    Bon, je repars pour une journée qui va s'avérer bien morose. Pourtant sympa, cette rencontre avec une vesse de loup géante.

    J3 - Plateaux nord

    Je dépasse la Jasse de la Play.

    J3 - Plateaux nord

    L'ambition du jour est de gagner le pied des sommets, pour grimper demain matin et traverser la Petite et la Grande Moucherolle. Des paysages grandioses sur Internet. Mais je n'ai pas trouvé d'autre solution pour gérer l'eau sur ce parcours que de me charger à bloc.

    Hier à la Fontaine de la Chau, j'ai rempli mes trois litres habituels dans mes deux bouteilles et complété encore par deux litres dans une poche à eau. Le sac dépasse allègrement les 20 kgs et ça ne suit pas. Essoufflement à la moindre côte. Petit moral.

    J3 - Plateaux nord

    C'est qu'elles apparaissent encore loin et hautes, ces Moucherolles...

    J3 - Plateaux nord

    J3 - Plateaux nord

    Grimpette galère jusqu'à Tiolache du Haut - y a pourtant que 100 m de dénivelé.

    J3 - Plateaux nord

    Suivie d'une longue descente dans l'étonnant canyon des Erges.

    J3 - Plateaux nord

    L'exposition sud-ouest du canyon des Erges est propice à l'installation d'une flore un peu différente.

    J3 - Plateaux nord

    On est loin du 1er mai ; puisse pourtant ce brin de muguet nous porter chance :)

    J3 - Plateaux nord

    J3 - Plateaux nord

    Le GR reprend au nord, dans les bois.

    J3 - Plateaux nord

    Je profite d'une clairière pour m'arrêter et mettre la tente à sécher car il n'y a pas eu le moindre souffle de vent cette nuit, et ma respiration s'est condensée sur la toile.

    Je suis très inquiet pour mes chaussures et je constate les dégâts.

    J3 - Plateaux nord

    Le devant se fend, ce n'est pas très grave mais m'énerve un peu. Elles ont juste deux ans ces chaussures et je pensais qu'elles me feraient plus de route. A quoi bon s'acheter de bonnes chaussures de cuir, si c'est pour voir les parties composites se déliter à vitesse grand V ?

    Plus embêtant, la semelle qui part en vrille. Je n'avais pas fait gaffe à quel point le basalte de l'été dernier avait abrasé mes chaussures. La traversée des lapiaz est en train de les achever...

    J3 - Plateaux nord

    J3 - Plateaux nord

    Sortie des bois pour arriver sur la magnifique plaine de Darbounouse.

    J3 - Plateaux nord

    La Petite Moucherolle se rapproche peu à peu. Il va falloir décider si je bifurque vers son flanc ou si je continue sur le GR vers Corrençon.

    J3 - Plateaux nord

    L'inquiétude pour mes semelles grandit peu à peu. Vont-elles tenir jusqu'à Grenoble ? Non vraiment, je ne peux pas prendre le risque de me retrouver en crocs sur les pentes raides des Moucherolles.

    Tant pis, je vais rester sur le GR et prier pour qu'elles tiennent les bons 45 km qui restent. Quelque part soulagé, je vide ma poche à eau. Shunter les sommets est une défaite, mais mes épaules et mon dos s'en réjouissent, et pour mon ego le prétexte des chaussures est bienvenu !

    J3 - Plateaux nord

    En approche de Corrençon, je m'aperçois que les plaines dites du "Champ de la Bataille" ont été transformées en golf depuis l'édition de ma carte...

    Les randonneurs "sauvages" ne sont pas les bienvenus ! Je me faufile subrepticement sur les chemins pour caddies, dégote un petit bosquet entre deux greens et cache ma tente au bord d'une petite clairière.

    J3 - Plateaux nord

    Ça ne me dérange pas trop de jouer les hobos. C'est même un peu drôle d'écouter les derniers golfeurs du soir passer à proximité sans me voir.

    (Jour suivant)


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :