• J4 - Réchasse

    (Jour précédent)

    Lever du jour sur la Dent Parrachée...

    J1 - Réchasse

    Vais-je retourner au lac d'Arpont ? Ce serait spectaculaire, au soleil levant, mais j'ai d'autres projets tout aussi fascinants pour aujourd'hui, du hors-sentier, de l'ascension, de l'orientation... De l'aventure ! Dans un premier temps, il me faut continuer de longer la montagne vers le nord en suivant le GR5.

    En face, de l'autre côté de la vallée, tout est encore dans l'ombre, avec la tache de mercure du lac Blanc, et plus loin les nuages sur le lac du Mont-Cenis.

    J1 - Réchasse

    J'aperçois une petite harde de chamois. Ils ne se laissent pas approcher. Je mets la photo quand même... (le Dôme de Chasseforêt en arrière-plan).

    J1 - Réchasse

    Les chamois sont bien farouches. Eux sont toujours chassés (hors du parc bien entendu), quand les bouquetins sont intégralement protégés. Et puis il y a le loup, dont ils sont une proie désignée. Les bouquetins, plus imposants et plus agiles en même temps, ont moins à craindre du prédateur.

    J1 - Réchasse

    Je quitte le chemin quelques minutes, pour rejoindre une crête, au-dessus du plan de Gressan, d'où je peux photographier en panorama les montagnes, du Dôme de Chasseforêt à la Grande Motte.

    J1 - Réchasse

    Un gros plan sur la Grande Motte et la Pointe de la Sana.

    J1 - Réchasse

    Et au sud-ouest, les glaciers, sous le Dôme de Chasseforêt.

    J1 - Réchasse

    Descente le long du ruisseau de la Letta, passage d'une petite crête - une ancienne moraine du glacier de Pelve du temps de sa splendeur. Pause pour faire le point avant le début du hors-piste. L'excitation monte, je vais m'enfoncer dans la vallée cachée au pied du Mont Pelve.

    J1 - Réchasse

    J1 - Réchasse

    Je remonte le torrent, en restant en rive droite (orographique), jusqu'en haut de la cascade.

    J1 - Réchasse

    Je traverse, en-dessous d'autres cascades, sous la Roche Ferran.

    J1 - Réchasse

    Et me voilà dans l'axe de la vallée cachée...

    J1 - Réchasse

    Est-ce qu'on peut traduire par des mots la lente montée de, de quoi d'ailleurs ? L'ivresse de l'altitude (sous le ciel bleu qui s'assombrit, on s'imagine astronaute) ; la plénitude de la solitude (dans le bon sens de celle-ci : être intégralement maître de ses choix) ; l'exaltation de la beauté. Au moins celle-ci je peux essayer de la traduire en photos. Je mitraille...

    Le cristal ciselé d'étain du Dôme de Chasseforêt.

    J1 - Réchasse

    L'émeraude veinée d'onyx du vallon sous la Roche Ferran.

    J1 - Réchasse

    La dentelle du voile de mariée qui descend du lac de la Roche Ferran.

    J1 - Réchasse

    J1 - Réchasse

    En apothéose, le saphir ultramarin du lac du Pelve où se reflète le Dôme de Chasseforêt.

    J1 - Réchasse

    Encore (là je rame un peu...), l'ambre brun du Mont Pelve.

    J1 - Réchasse

    Encore, encore. L'améthystique touche de rose (réglementaire).

    J1 - Réchasse

    Après le lac du Pelve, un étrange goulet sous une falaise de brèche permet de continuer vers le fond du vallon.

    J1 - Réchasse

    Quoiqu'il en soit, la suite de l'itinéraire ne passe pas par là...

    J1 - Réchasse

    (suite de l'article)

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :