• Le Cap de la Chèvre (suite)

    (Accès à la 1ère partie de l'article)

    En face, la côte du Cap-Sizun, entre Douarnenez et la Pointe du Raz.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Allez, un dernier coup d'oeil sur ce coin de Corse.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Voilà qui ressemble plus à nos balades sur Belle-Ile ou à la Pointe du Raz...

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Bleu le ciel, bleu l'oiseau guérisseur.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Blanc le Cap de la Chèvre.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    N'y a plus qu'à remonter droit au nord. Qu'est-ce que je vais bien trouver à raconter ?

    Pen Hir au fond dans la brumasse.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Certes les paysages, face à l'Océan et à ses tempêtes, sont plus bretons que côté est - pour la végétation ; mais ça reste quand même original. On n'est pas dans le granite, les découpes transcrivent les strates et les pendages. Les criques forment comme des cirques provençaux.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Porz Kreguen.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    La mer ondule...

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    On approche de la plage de la Palu.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Enfin ! L'occasion de placer la touche de rose réglementaire ;-)

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Je soigne un peu mes premiers plans. Je ne le faisais pas, avant, et trouvais toujours mes photos un peu ternes.

    La majesté ne se perçoit pas sans une référence (les rois ont leurs fous). Pendant la marche il y a l’œil, qui va et vient du chemin à l’horizon ; il y a le poids du sac qui grandit dès qu’on regarde vers le sommet. La photo ne saura pas rendre tout ça. Seul le souvenir… Les épices du souk du Caire…

    Et la voilà, dans son immensité, cette plage de la Palu - 2,5 km jusqu'à la Pointe de Lostmarc'h. Enfoncée, la Baie des Trépassés, enfoncées la Grande Plage d'Houat et la plage de Donnant. (Ah non, pas elle et son sable doré...)

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Dans sa partie nord, après la Pointe de Kerdra, la plage est un peu spéciale, parsemée de trépieds antichars et de... nudistes. C'est peut-être ça, l'idée qui a manqué à Hitler, compte-tenu de la pudeur bien connue des Britanniques : quelques naturistes pour empêcher le débarquement.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    (Pas la peine de zoomer, ah ah.)

    On se remet un peu de rose pour rester dans la thématique...

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Comment peut-on ne pas aimer les fleurs, les sauvages en tout cas – tu sais, celles qui ne poussent pas plus vite quand on tire dessus…

    Quelles formes et quelles couleurs...

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Bientôt la fin de la rando : la Pointe de Dinan, où j'ai laissé la voiture.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Cerise sur le gâteau de cette extraordinaire journée : le Château de Dinan, son arche, avec en arrière-plan la Pointe de Pen Hir et les Tas de Pois.

    Le Cap de la Chèvre (suite)

    Partie pédestre :19 km, près de 1000 m  de déniv. A faire absolument !

    Autant que possible, descendre la côte est en marée haute, remonter la côte ouest en marée basse.

    Une autre rando bretonne ? C'est ici !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :