• Le cimetière de bateaux de Lanester

    Histoire de patienter pendant que je prépare mon compte-rendu de l'été 2018, deux balades pour continuer notre tour de Bretagne.

    D'abord, le cimetière de Kerhervy, prétexte pour une boucle sympa, entre le Blavet et le Plessis.

    Depuis la D194, le cimetière et le théâtre de plein air sont bien indiqués. La route rejoint le bord du Blavet : c'est de là que part la rando.

    Le cimetière de Lanester

    Immédiatement, le chemin (on est sur le GR341) monte dans les bois vers le Resto. Jolis points de vue sur le sud du cimetière et vers le pont du Bonhomme.

    Le cimetière de Lanester

    Par contre, les bois sont trop épais pour apercevoir correctement les épaves du nord. Je me faufile à travers les arbres, jusqu'à me rapprocher du bord.

    Le cimetière de Lanester

    Sous moi, les restes d'une des plus vieilles épaves du site.

    Le cimetière de Lanester

    Je reprends le chemin, un peu énervé du peu de visibilité vers le cimetière. Passage auprès d'un vieux point d'eau.

    Le cimetière de Lanester

    Après le Petit Resto, le chemin redescend vers le Blavet. Enfin !

    Le cimetière de Lanester

    Marée basse, ce qui me permet d’accéder aux épaves les plus proches.

    Le cimetière de Lanester

    Le cimetière de Lanester

    Le cimetière de Lanester

    La suite de la balade longe le Blavet. Quelques restes d'épaves apparaissent encore. Parmi les plus vieilles, je pense. Les squelettes de vieux thoniers ?

    Le cimetière de Lanester

    Au Rocher du Diable, une dernière photo avant de quitter le Blavet et le GR.

    Le cimetière de Lanester

    Ensuite le chemin, très bien balisé, traverse la campagne via  St Niau jusqu'à Kerguer.

    Le cimetière de Lanester

    Le cimetière de Lanester

    Sur le marais de Goden, un étonnant et très sympathique chemin en platelage de bois a été installé. Le genre d'aménagement courant dans les tourbières scandinaves, moins en France !

    Le cimetière de Lanester

    La balade continue au bord du Plessis, on traverse la D134, on dépasse le barrage à marées et on rejoint la confluence. Vue vers l'Estuaire, avant de remonter le Blavet.

    Le cimetière de Lanester

     Le Pont du Bonhomme. Et les piles du vieux pont à hauban.

    Le cimetière de Lanester

     Trouvée sur Wikipédia : une vieille photo de 1904.

    Le cimetière de Lanester

    Et on rejoint le cimetière. Entre temps, la marée a monté. Le coucher de soleil éclaire de couleurs chaudes les épaves du sud.

    Le cimetière de Lanester

    Le cimetière de Lanester

    Le cimetière de Lanester

    Quelques mots sur ce cimetière. Il a été "alimenté" régulièrement depuis presqu'un siècle. D'abord de vieux dundees de l'île de Groix, abandonnés en 1923. Puis entre 1939 et 1945, transfert par les Allemands d'épaves en aval qui gênaient le passage des sous-marins vers la base de Lorient. Ensuite, de temps en temps quelques vieux chalutiers obsolètes et autres épaves opportunistes.

    Le cimetière de bateau de Lanester

    La rando fait environ 12 km, pour une durée de trois heures.

    Une autre rando bretonne ? C'est ici !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :