• Tour et ascension du Cotiella

     Un peu au sud de la chaîne principale des Pyrénées Centrales espagnoles, un peu moins de 3000 m : une belle montagne esseulée, aux paysages dignes de l’Atlas marocain : le Cotiella. Suggestion : le tour et l’ascension sur 2 jours.

    carte Cotiella

    Départ du parking au bout d’une piste carrossable à laquelle on accède depuis Saravillo. Le chemin offre d’emblée de beaux points de vue sur le Mont Perdu et sur la Punta Suelza.

    Mont Perdu

    On arrive au bord du magnifique Ibon de Plan, dans un décor style « Rocky Mountains ».

    Pic d'Espuy et Ibon de Plan

    Prenons le temps de monter vers les crêtes au nord-est, pour observer la vallée principale et avoir de beaux points de vue sur notre objectif, sur le Posets et sur le lac.

    Llardana-Posets

    Cirque de l'Ibon de Plan

    Rejoignons, via la Colladetta del Ibon, le Refugio de Armenia, refuge non gardé (prévoir couchage !).

    Picollosa

     Le lendemain, on rejoint le Collado de Cotiella.

    Cotiella face sud

    On est sous le sommet ; il est assez facile de le rejoindre directement, en mettant les mains. Attention s’il y a beaucoup de neige à l’éventuelle corniche qui se serait installée sur la crête. Si nécessaire, on peut rejoindre le sommet par l’ouest.

    Pico de Espuy depuis le Cotiella

    Par le col de la Ribaretta, on arrive dans la vallée « marocaine » de la Peña de la Una et des Aiguilles de Labasar. Attention, la traversée du col est compliquée si la neige est dure : prévoir au moins des bâtons à défaut de piolet en début de saison.

    Pena de la Una

    Aiguilles de Labasar

    Retour parking !


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    lalilala
    Jeudi 29 Août 2013 à 11:17

    Bonjour,

    Nous envisageons de faire la boucle suivante :

    Départ de la cabane de Lavasar, passage aux aiguilles de Lavasar, col de la Ribereta puis Pala del Puerto , col et sommet du Cotiella.

    Retour par le même itinéraire jusqu'au Col de la Ribereta et là descente par la vallée de la Ribereta avec passage à l'Ibon de Plan, retour parking cabane de Lavasar.

    La boucle étant longue (9h sans les pauses) et le cheminement pas forcément facile à trouver, nous aimerions faire un bivouac au col de la Ribereta après env 2h de marche.

    A votre avis l'endroit pour le bivouac est-il envisageable ? le secteur n'est-il pas trop caillouteux.

     

     

     

    2
    Jeudi 29 Août 2013 à 12:11

    Plus trop la configuration en tête. De mémoire c'est très caillouteux (lapiaz !) ; de là à dire qu'il n'y a pas la place pour une petite tente ?? La neige s'arrête à quelle altitude maintenant ?

    3
    lalilala
    Jeudi 29 Août 2013 à 18:48

    La neige a bien fondu maintenant ( + de 2500m), et sur le versant espagnol les quantités ont été bcp plus faibles qu'en france. On tentera la tente ou à la belle étoile si météo favorable. Merci pour la réponse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :