• Belle-Île sud-est (suite)

    (Accès à la 1ère partie de l'article)

    Belle-Île sud-est (suite)

    Port Kérel, donc, où je prends enfin le temps d'une petite trempette.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Et même d'une longue trempette, car ô surprise, l'eau est très agréable ! (Je te rappelle qu'on est le 8 juin...) Dans cette anse très longue et plate, la période d'étal de marée basse a suffi à chauffer l'eau au-delà des 20°.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Mais le soir approche, il faut penser à se poser. A trouver un coin un peu isolé. En contre-bas du chemin, il y a cette petite plage - Yeyew d'après l'IGN. Une trace peu évidente à trouver, et donc peu passante, permet de descendre. Il y a même une corde pour désescalader les derniers mètres.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Je pose mon sac dans un coin que je suppose peu visible du haut, tandis que la yacht qui s'était ancré dans la baie met les voiles.

    Belle-Île sud-est (suite)

    La marée remonte, s'approche peu à peu de l'emplacement choisi... le dépasse. Bah, je déplace un peu mon projet. Une zone épaisse de graviers ronds va me servir de matelas : je l’aplanis sans difficulté sur 2 mètres carrés, y installe la couverture de survie en sous-couche puis mon matelas autogonflant.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Nuit sans anicroche, bercé par le ressac. Pas d'insectes, pas de puces de mer... Impec !

    Matin du 9 juin : légère brume.

    Belle-Île sud-est (suite)

    A l'arrière de cette arche, on aperçoit la Pointe de St Marc.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Il y a encore quelques rares plages en contre-bas - d'accès compliqué, mais dans l'ensemble, c'est parti pour de nombreux kilomètres de côtes déchiquetées.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Belle-Île sud-est (suite)

    Belle-Île sud-est (suite)

    Les corbeaux croassent au-dessus de cette étonnante pointe à l'ouest de Saint-Marc.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Belle-Île sud-est (suite)

    Une vue de la Pointe de Pouldon, depuis celle de Saint Marc.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Mais avant la Pointe, le Port de Pouldon.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Ensuite, il n'y a plus de plages du tout. C'est le coin le moins fréquenté, le plus austère de tout le tour de l'île.

    L'île de Bourhic (je crois).

    Belle-Île sud-est (suite)

    Le Pilor.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Depuis longtemps, on chemine sur les falaises. Enfin un accès à la mer. Pas de soleil et marée moyenne, pas de bain. Déjeuner.

    Belle-Île sud-est (suite)

    On t'y met un ti peu de rose, avant de basculer vers le nord, à la Pointe du Skeul ?

    Belle-Île sud-est (suite)

     Derniers kilomètres pour rejoindre Port-Maria.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Belle-Île sud-est (suite)

    Port-Maria que voilà. La brume s'est levée, la température grimpe à toute vitesse et c'est le cagnard du plein midi.

    Belle-Île sud-est (suite)

    Belle-Île sud-est (suite)

    Mais j'ai bien avancé, je vais pouvoir choppé le bus - puis le bateau du début d'ap. Voilà l'église de Locmaria. Ce dernier épisode se sera prolongé sur 27 km.

    Tour fini. J'y aurai mis 2 ans et demi, d'octobre 2013 à juin 2016. A refaire en kayak de mer !

    Belle-Île sud-est (suite)

    Accès partie nord-ouest

    Accès partie nord-est

    Accès partie sud-ouest

    Accès partie sud-est


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :