• J3 - Arpont

    (Jour précédent)

    Ça piaille et ça court dans tous les sens encore ce matin mais en tout cas, moi j'ai dormi comme un bébé... Bon je traîne pas, c'est samedi et le refuge de l'Arpont, ce soir, est en période hors gardiennage, je veux y arriver de bonne heure.

    Les lacs d'Aussois, Plan d'Amont et Plan d'Aval, sont encore à l'ombre tandis que je les contourne.

    J3 - Arpont

    Derrière moi, en plein soleil, la Pointe de l’Échelle (à droite) et le Rateau d'Aussois, que j'aurai donc raté. Grr. Mais je vais me rattraper...

    J3 - Arpont

    Et au nord, la Pointe de Labby et la Dent Parrachée, à contourner.

    J3 - Arpont

    Je traverse rapidement le domaine de la station de ski d'Aussois.

    J3 - Arpont

     L'attraction du coin, la Pierre du Diable...

    J3 - Arpont

    Les habitants d'Aussois étaient très pieux, le Diable désespérait...  Il lui vint une idée pour se débarrasser d'eux définitivement : détruire l'église le dimanche en plein office et tous les dégommer d'un coup. Strike... Il repéra, du côté de la Fournache, un énorme rocher qu'il pourrait précipiter vers le village. Mais alors qu'il s’apprêtait à réaliser son funeste forfait, quatre lièvres apparurent, s'emparèrent de la pierre et la laissèrent retomber sur place en écrasant le Diable...

    J3 - Arpont

    Un peu plus au nord, le chemin remonte un ravin puis repart en traversée, dans un paysage digne des Dolomites ou du col de l'Izoard.

    J3 - Arpont

    Au loin au sud, apparaissent tous les grands sommets de l'Oisans (où il faudra que je retourne ! Pas mis les pieds depuis bien 15 ans...) : le Pelvoux, l'Ailefroide, la Barre des Écrins, et même la Meije, à droite !

    J3 - Arpont

    Toujours ce paysage tourmenté, ruiniforme, de cargneules, le cirque de la Turra.

    J3 - Arpont

    Cargneules... Ah ah j'aime ce mot. Kaarrr-gneûûû-le. Si ça se trouve ç'en est même pas. Edit : ç'en est ! C'que c'est que de faire de longues études...

    J3 - Arpont

    Un long moment, le chemin va rester quasi à l'horizontal, autour des 2300-2400 m d'altitude, dans les prairies jaunies par cette fin d'été et les pierriers de dolomite.

    J3 - Arpont

    Et je remonte comme ça toute la haute Maurienne... Je m'écarte un moment du chemin pour prendre une photo de la vallée depuis un petit sommet surmonté d'une croix, la Loza.

    J3 - Arpont

    Depuis un moment j'observe le ballet des vautours, au-dessus de ma tête.

    J3 - Arpont

    J'arrive enfin à les shooter, ce qui me permettra, au retour, de les identifier, car je ne connais pas grand chose à ce genre d'oiseaux, quasi inconnus dans les Alpes il y a encore 20 ans. Donc... des vautours fauves.

    J3 - Arpont

    "Ne comprends-tu pas que le moindre oiseau qui fend l'air est un immense monde de délices fermé à tes cinq sens ?" William Blake. Encore une phrase recopiée de La panthère des neiges. Pour le coup, on peut parler d'Altérité. La vision d'un rapace n'a rien à voir avec la nôtre, son acuité, sa perception du relief, des mouvements, des couleurs. Un autre monde...

    J3 - Arpont

    Toujours la Dent Parrachée, à main gauche.

    J3 - Arpont

    Et de l'autre côté de la Maurienne, le Gand Roc Noir.

    J3 - Arpont

    Mais voilà qu'apparaissent enfin les Glaciers de la Vanoise, avec le Dôme de l'Arpont...

    J3 - Arpont

    (suite de la journée)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :