• J1 - Les chutes de la Kinso

    (Jour précédent)

    C'est parti... Le chemin longe la Kinso, sans trop monter. De chaque côté, des falaises de quasi 1 km de haut : le plateau du Hardangervidda est dans cette zone à 1100 m d'altitude. Dire qu'il va falloir grimper là-haut...

    J1 - Les chutes de la Kinso

    Passé les derniers bâtiments j'arrive rapidement à la première attraction offerte par la Kinso : les chutes de Tveitafossen, qui tombent de +280 à +160 m.

    J1 - Les chutes de la Kinso

    J1 - Les chutes de la Kinso

    Plutôt que de rester sur le chemin principal, je choisis de remonter au bord de la conduite forcée, afin de bénéficier des points de vue sur Tveitafossen. Le sac à dos chargé à bloc se fait rapidement sentir...

    J1 - Les chutes de la Kinso

    Arrivée au seuil de barrage, pour une petite pause. Ce seuil marque la limite du Parc National du Hardangervidda.

    J1 - Les chutes de la Kinso

    Deuxièmes chutes : Nyastølfossen (+500 à +330 m).

    J1 - Les chutes de la Kinso

    J1 - Les chutes de la Kinso

    J1 - Les chutes de la Kinso

    Les anciens glaciers ont laissé derrière eux de magnifiques dalles inclinées, peu à peu colonisées par les lichens et les mousses, dans lesquelles le sentier zigzague.

    J1 - Les chutes de la Kinso

    Du coup ça grimpe vite : on est déjà à +500 m sur le replat de Nykkjesøy. Nykkjesøyfossen, la troisième cascade (+590 à +500 m), n'est pas très visible du chemin.

    J1 - Les chutes de la Kinso

    Une photo derrière moi : coup d’œil sur le fjord qui va ensuite disparaître de la vue.

    J1 - Les chutes de la Kinso

    (Suite de l'article)

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :