• Pays du Mont-Blanc

     Mont-Blanc

    Quelques articles sur les nombreuses randonnées que j'ai effectuées dans la vallée de Chamonix et les vallées attenantes.

  • (Accès à la 1ère partie)

    L’hôtel des Glaciers, altitude 2414 m, recevait les touristes.

    Gare des glaciers 1910-2018

    On s'en rapproche.  La formidable paroi de l'Aiguille du Midi nous domine.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Gare des glaciers 1910-2018

    La Gare des Glaciers est toujours là, et même la cabine à l'intérieur, tandis que de l'hôtel ne reste que la base.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Gare des glaciers 1910-2018

    J'ai retrouvé, dans mes archives, une photo que j'avais prise en 1997. Le bâtiment était encore ouvert, ce qui n'est plus le cas.

    Gare des glaciers suite

    La Gare était le point de départ de la dangereuse piste de ski des Glaciers…

    Gare des glaciers suite

    Le Kandahar y fut organisé en 1948, avec notamment les victoires de James Couttet en descente et en combiné.

    Gare des glaciers suite

    Le 3ème tronçon ne fut jamais ouvert au grand public. Dans les années 70, on voyait encore les restes du vaisseau futuriste resté coincé sur sa rampe de lancement. Photo trouvée sur le net, non datée.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Aujourd'hui n'en reste que la base.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Un chariot de service y fut un moment installé jusqu’au Col du Midi (3600 m).

    Gare des glaciers 1910-2018

    Voyage acrobatique que certains alpinistes tels Lionel Terray utilisaient pour accéder à l'Envers des Aiguilles.

    Gare des glaciers suite

     

     

     

     

     

     

    Le cas de le dire, fallait les avoir bien accrochées...

    Gare des glaciers 1910-2018

    Gare des glaciers 1910-2018

    Gare des glaciers 1910-2018

    Les caravanes de secours l’empruntèrent en 1950, lors du crash sur le Mont-Blanc du fameux avion indien, le « Malabar Princess », dont je trouvais encore des restes au bas du glacier des Bossons dans les années 80.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Les bâtiments de la Gare des Glaciers, contrairement à celle de la Para, ne sont donc pas ouverts. Pas grave, on est là pour le point de vue : c'est un extraordinaire belvédère.

    Vers le Mont-Blanc...

    Gare des glaciers suite

    Vers les Aravis...

    Gare des glaciers 1910-2018

    Et puis en 1955, le nouveau téléphérique de l'Aiguille du Midi fut mis en service.

    Gare des glaciers 1910-2018

    La Gare des Glaciers n'était dès lors plus qu'un vestige du passé.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Redescente par le même chemin, ou traversée du glacier des Pèlerins.

    Une autre rando au Pays du Mont-Blanc ? C'est là !

     

    L'iconographie utilisée, hormis mes propres photos, est tirée des sites suivants :

    chamonix.net
    remontees-mecaniques.net
    aiguilledumidi.net
    lesia.obsmp.fr


    votre commentaire
  • Si tu tiens à une nature vierge, ignorante de l'homme, passe ton chemin : cette rando n'est pas pour toi :)

    Juin 1910 : début d’un projet visionnaire : relier Chamonix au sommet de l’Aiguille du Midi !

    Gare des glaciers 1910-2018

    Août 2018. Pour moi c'est la n-ième montée jusqu'à la gare : c'est une de mes randos préférées dans la vallée. Pourtant peu prisée des touristes (les meilleurs marcheurs montent à la Jonction), elle donne des points de vue extraordinaires sur les Aiguilles Rouges, sur le Mont-Blanc, les massifs plus lointains, et sur le glacier des Bossons.

    Tunnel sous le Mont-Blanc : le départ est à droite de l'entrée, en rive droite orographique du torrent de la Creuse.

    Gare des glaciers 1910-2018

    La première partie de la rando est une balade ombragée sous les mélèzes et les épicéas. Déjà quelques pièces d'acier rouillées.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Stoppés par la guerre, les travaux n'avaient repris qu'en 1922. Objectif : les Jeux Olympiques de Chamonix 1924. Le premier tronçon sera achevé juste à temps...

    Gare des glaciers 1910-2018

    On prend de l'altitude très vite, et quasiment sans effort, grâce à la régularité de la montée. Au détour d'un virage, nous voilà à la gare de la Para. Il reste aujourd'hui un bâtiment de pierres de taille quasi indestructible.

    Gare des glaciers 1910-2018

    La cabine dans son jus... (Photo trouvée sur le net.)

    Gare des glaciers 1910-2018

    La même aujourd'hui, pleine de couleurs. 

    Gare des glaciers 1910-2018

    L'intérieur du bâtiment est accessible sans trop d'efforts. Faut aimer l'art urbain. Moi j'aime bien :)

    Gare des glaciers 1910-2018

    Tag version année 1920.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Gare des glaciers 1910-2018

    En 1924, la Para permettait d’accéder à la piste olympique de bobsleigh. 

    Gare des glaciers 1910-2018

    Un sport de malades dans les conditions de l'époque ! Il faudrait prendre le temps de fouiner dans la forêt pour retrouver la trace de cette piste.

    Ça continue à monter raide, en courts lacets, et on émerge très vite au-dessus des bois. Les Aiguilles Rouges...

    Gare des glaciers 1910-2018

    Le Dôme du Goûter et l'Aiguille du Goûter...

    Gare des glaciers 1910-2018

    A droite, l'Aiguille Verte, la moraine du glacier des Pèlerins et le nouveau téléphérique...

    Gare des glaciers 1910-2018

    C'est marrant : l'orthographe consensuelle du mot 'téléphérique' a changé.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Gare des glaciers 1910-2018

    1927, ouverture du 2ème tronçon : c’est alors paraît-il le plus haut du monde !!

    Gare des glaciers 1910-2018

     Imprenables vues sur le glacier des Bossons.

    Gare des glaciers 1910-2018

    Gare des glaciers 1910-2018

    (Suite de l'article)

     


    votre commentaire
  • Ça fait presque 5 ans que j'ai mis en ligne une première étude photographique témoignant du recul du glacier des Bossons (c'est là !).

    On en était resté sur cette photo de l'hiver 2012.

    Le recul du glacier des Bossons

    Le recul semble s'être stabilisé, comme on le voit sur les photos suivantes :

    Les Bossons 2013

    Les Bossons 2014

    Le bout de la langue glaciaire se maintient dans un équilibre précaire, dans une pente forte. S'en approcher devient très dangereux : des chutes de glace conséquentes peuvent survenir.

    La photo suivante, je l'ai trouvée sur Internet. Ainsi, en juin 2015, a eu lieu cette avalanche de séracs de plus de 100 000 m3, qui atteint le rocher où je photographie habituellement mes enfants...

    Les Bossons 2012-2017

    Voilà le lien du site, très documenté, où j'ai trouvé cette photo.

    Je reprends les photos hivernales :

    Les Bossons 2012-2017

    Les Bossons 2017

    Compare à 2012 : pas tellement de différence au niveau du glacier. Pas de recul comparable aux 2 sinistres périodes de 1990-1993 et de 2009-2012.

    Pour mémoire, la photo de 1990 :

    Le recul du glacier des Bossons

    Frappante est également l'évolution de la combe.

    Dans mon enfance, je m'amusais à faire des barrages, à dévier les filets d'eau au pied du glacier. Ça ressemblait à ça :

    (1984)

    Les Bossons 1984

    Les avalanches, l'impact beaucoup plus violent du torrent, l'érosion des pentes, tout concourt à changer en profondeur l'aspect du vallon.

    1999 :

    Les Bossons 2012-2017

    Ce gros rocher est en fait tombé au printemps 1997.

    Le même en 2007 :

    Les Bossons 2012-2017

    Qu'est-ce que la végétation a poussé, sur les pentes abandonnées par le glacier ! Quant au rocher, il commence à s'enfoncer.

    2012 :

    Les Bossons 2012-2017

    Certes, c'est une photo hivernale.

    2016 :

    Les Bossons 2012-2017

    J'aurais bien mis la photo de 2017, mais en fait, on n'a tout simplement pas retrouvé le rocher, avalé par le sol et caché par la neige...

    Mes enfants ont encore eu le privilège de jouer aux barrages. Maintenant, le torrent de fonte, qui vient de bien plus haut, a pris de la force et s'est creusé. Le terrain de jeu a disparu.

    Une autre rando en pays du Mont-Blanc ? C'est là !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique