• De Rioumajoux à Biados

    Le projet de ce printemps : une petite boucle entre l’Hospice de Rioumajoux et le refuge espagnol de Biados.

     

    La vallée de Rioumajoux est au sud de St Lary-Soulan. Je me gare au bout de la route (à Frédançon) et passe la nuit tranquillement dans la voiture. Pas de pression, la 1ère étape n’est pas très longue. Je dépasse l’Hospice et m’élève tranquillement au-dessus de la limite de la forêt.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Il fait beau. Derrière moi, la vallée : l’Hospice est bien visible sur la photo ci-dessous.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Le paysage, pelouse d’altitude ponctuée de restes de neige, est sublissime.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Arrivée au Port d’Ourdissétou. Vue sur le lac de barrage d’Urdizeto.

     

    De Rioumajoux à Biados

    J’aurais pu prendre le temps d’un détour au lac d’Urdizeto, je n’y ai pas pensé.

     

    Cap à l’est. Arrivé au Paso de los Caballos, devant moi se dévoile le fil rouge de ma rando, le Posets (appelé aussi Llardana), 2ème sommet des Pyrénées (3371 m).

     

    De Rioumajoux à Biados

    A ma droite, la Punta Suelza.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Me voilà sur le GR11 espagnol, qui va me conduire jusqu’à Biados.

     

    De Rioumajoux à Biados

     

    De Rioumajoux à Biados

    A mon arrivée, le gardien est en train de fermer le refuge (on est dimanche soir). Mais il y a une autre cabane qui reste accessible à côté, avec même un peu de literie (de toute façon j’avais emmené mon matelas autogonflant).

     

    Le temps est changeant, il y a même une petite averse et tout s’assombrit d’un seul coup.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Puis, tandis que les soleil descend, le temps se remet un peu au beau, ornant le Posets d’une drôle d’écharpe orange.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Le lendemain, je monte vers le Posets : je compte d’abord rejoindre le Collado de Eriste pour un coup d’œil au massif de la Maladetta.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Il n’y a pas beaucoup de neige en cette fin de printemps, malgré l’altitude. Ce n’était pas vraiment à l’ordre du jour, mais il me semble possible de gravir la Tuca de la Forqueta : 3010 m, ça sera mon premier 3000 m de l’année.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Me voilà au col d’Eriste. Vue au nord :

     

    De Rioumajoux à Biados

    La montée jusqu’au sommet de la Tuca de la Forqueta est assez facile, il faut juste mettre un peu les mains. Panorama !

     

    Au nord, le Posets sous un nouvel angle :

     

    De Rioumajoux à Biados

    A l’est, la Maladetta. Je ne connais pas, il va falloir programmer une sortie de ce côté.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Grosse migraine qui me tombe dessus. Je redescends au col puis tente de rejoindre le lac d’Esmilas directement. Pas la meilleure idée que j’ai eue aujourd’hui. Il y a des barres rocheuses entre lesquelles il faut se faufiler, ça n’est pas très marrant.

     

    De Rioumajoux à Biados

    D’autant que ma migraine augmente, j’ai l’impression d’avoir les yeux qui explosent. A l’exutoire du lac il y a un petit édicule avec une vanne de vidange. Je me faufile à l’intérieur. Ça n’est pas du tout confortable mais ça me permet de passer quelques instants dans le noir jusqu’à ce que la douleur s’apaise. Je redescends par le même chemin.

     

    Coucher du soleil, encore de nouvelles couleurs sur le Posets.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Avec le soir, comme d’habitude, la migraine ophtalmique disparaît.

     

    Dernier jour : rejoindre la France et Frédançon. Je remonte le torrent de la Cinqueta de la Pez.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Me revoilà dans ces beaux paysages de prairies avec derrière moi le Bachimala et le Posets.

     

    De Rioumajoux à Biados

    Passage de la crête au Puerto de la Madera. L’origine de ce nom viendrait qu’il y a aurait eu pas mal de commerce de bois, dans le temps, via ce col. Retour voiture.

    Une autre rando pyrénéenne ? C'est ici !


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :