• D'Aspe en Aguas Tuertas

    La vallée d’Aguas Tuertas... un vrai coup de coeur pour moi ! J’étais allé m’installer au bout de la vallée d’Aspe, pour compléter ma randonnée au Pic d’Anie, et je ne m’attendais pas à une telle beauté.

    J'arrive, donc, de la Pierre Saint Martin. Comme point de chute je choisis la cascade d’Espelunguère, au-dessus des Forges d'Abel, où je pourrai dormir dans la voiture. La cascade est trop forte pour se baigner carrément dessous. Des vasques, un peu plus bas, permettent de se baigner sans déranger/choquer les randonneurs.

    Cascade d'Espélunguère

    1er jour : le Pic d’Aillary. Il y a du brouillard tandis que je prends la direction du refuge d’Arlet, mais très vite je passe au-dessus de la mer de nuages.

    mer de nuages

    mer de nuage

    Dans mon dos, le Pic du Midi d’Ossau :

    Pic du Midi d'Ossau

    Vers les cabanes de Gourgue Sec, une source providentielle me permet de faire le plein (je manque d’eau potable à mon bivouac dans ma voiture !). Le paysage est très coloré, du gris au mauve.

    Et voilà mon objectif du jour, le Pic d’Aillary.

    Pic d'Aillary

    Du col d’Arlet, c'est la découverte de cette superbe vallée d’Aguas Tuertas, avec en arrière-plan la Sierra de Bernera à l’est et le Castillo de Acher à l’ouest.

    Sierra de Bernera

    Castillo de Acher

    Tandis que je dévale hors sentier vers le Rio Aragon Subordan, je tombe à plusieurs reprises sur des tas d’os (d’isards, de moutons ?), probablement le garde-manger des vautours ou des gypaètes. Il paraît qu'il y a encore un ours dans le coin, mais ne fantasmons pas (quelle rencontre ce serait !), je suppose qu’il ne s’aventure pas au-dessus de la forêt.

    Rio Aragon Subordan

     Je rejoins la vallée d’Aspe par l’escalé d’Aigue Torte.

    2ème jour : le lac d’Estaens (ibon de Astanes). Toujours de la cascade d’Espélunguère, je pars cette fois-ci v ers le haut de la vallée d’Aspe. Aux cabanes d’Escouret, nouvelle source où faire le plein. 

    Cabanes d'Escouret

    Je rejoins une nouvelle fois la vallée d’Aguas Tuertas, par en haut, sous la Sierra de Bernera.

    Sierra de Bernera

    Les montagnes sont magnifiques. Toujours ces couleurs, et ces formes complexes qu'on ne trouve que dans les massifs calcaires. Petite cascade pas trop puissante, sous laquelle il y a moyen de se baigner.

    Cascade

    Le Pico Liobilla et la Cupula de Secus :

    Cupula de Secus

    Sierra de Secus

    Je contourne par le sud l’ibon de Astanes.

    Ibon de Astanes

    Quel contraste de couleurs !

    Vallées d'Aspe et d'Aguas Tuertas

    Et comme hier, je retourne à la voiture par l’escalé d’Aigue Torte.

    Alors, fort de cette expérience, voilà la splendide (et facile) boucle que je vous suggère sur 2 jours. Le 1er jour, laissez votre voiture vers Sansanet, pas loin du Somport et longez tranquillement les montagnes côté français jusqu’au refuge d’Arlet. Vous y passerez la nuit ; profitez de la soirée pour un petit tour au sommet du Pic d’Aillary. Le 2ème jour, basculez côté espagnol via le col d’Arlet et remontez la vallée d’Aguas Tuertas. Vous passerez au lac d’Estaens et rejoindrez ensuite votre véhicule. Plaisir garanti sous le soleil.

    Une autre rando pyrénéenne ? c'est ici !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :