• Sega - Manganu

    (Accès au jour précédent)

    Je dégage le terrain de bonne heure... Me suis rendu compte en consultant ma carte hier soir que j'avais installé mon bivouac en pleine réserve biologique. Je suis bon pour un PV si je me fais chopper.

    Séga - Manganu

    Séga - Manganu

    Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle... En fait non, la pluie nocturne s'est arrêtée, et il y a presque un rayon de soleil. Dans le haut de la vallée - vers où je me dirige, c'est quand même bien bouché.

    Séga - Manganu

    Le sentier rejoint le bord du Tavignano.

    Séga - Manganu

    Séga - Manganu

    Et c'est l'arrivée au refuge de la Sega. Personne. Les dortoirs du bas grands ouverts.

    Séga - Manganu

    Je m'y arrête le temps du petit déjeuner (krisprolls, beurre, thé au gingembre, amandes), fais le plein à la source et reprends ma route. Faut profiter avant que les averses annoncées ne me tombent dessus :).

    La forêt ferme un peu le paysage, mais elle est un spectacle en soi, avec ces arbres explosés caractéristiques.

    Séga - Manganu

    La cascade du - je ne sais pas ? - Scrocchiella.

    Séga - Manganu

    Séga - Manganu

    Depuis la Sega, je suis repassé en rive gauche du Tavignano.

    Séga - Manganu

    Pas grand chose à dire à part parler de la météo. Du ciel qui se dégage au fur et à mesure que je monte.

    Séga - Manganu

    Dévoilant peu à peu les reliefs enneigés. La limite pluie-neige, ces derniers jours, était aux alentours des 1700 m - altitude que je tangenterai ce soir.

    Séga - Manganu

    Passage à une jolie prairie, en aval de la bergerie de Binadelli.

    Séga - Manganu

    (Suite de l'article)


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :