• A la recherche de la Bajulaz

    La Bajulaz, le barrage perdu...

    Ça se situe à deux pas de Chamonix, entre le Buet, le Brévent, Les Houches et Pormenaz. Le GR du Pays du Mont-Blanc en fait le tour.

    Et pourtant, ce barrage, personne ne l'a vu, personne ne sait y aller. De fait il n'est visible d'aucun des nombreux chemins. Il faut s'écarter un peu des crêtes, par exemple, pour l'apercevoir depuis l'Aiguillette de Chamonix :

    la Bajulaz et la Diosaz

    Quoi, un barrage ? Où ça ? Détail !

    la Bajulaz en hiver

    Ce barrage, bien qu'il soit sur la carte IGN, je n'en prends conscience qu'en 2002, en rando familiale à la cabane du Vieux Cheppy.

     Cabane du Vieux Cheppy

    En 2004, 1ère tentative pour le rejoindre, par le bas. Je descends jusqu'au torrent de la Diosaz au niveau de la cabane des Péchots.  Il n'y a, ce jour-là, pas beaucoup d'eau, et je progresse assez facilement quoiqu'il me faille à un moment passer sous un névé, reste d'avalanche.

    Hélas, arrivé à quelque cent mètres (d'après mon relevé GPS), me voilà coincé sous un ressaut. Je tente l'escalade, mais je manque de tomber. Mon appareil photo, lui, s'éclate sur un rocher. Pas d'image...

    En 2005, nouvelle tentative, l'idée est de rejoindre la Diosaz par l'ouest ; je contourne Pormenaz, et me voià en amont du barrage.

    La Diosaz

    Je tente une descente dans le torrent. Mais sans matériel et sans compétence de canyoning, il me faut vite laisser tomber. Le retour au sentier est déjà bien compliqué, et je passe à quelques centimètres d'une vipère qui choisit bienheureusement de fuir plutôt que de mordre...

    La Diosaz

    Dans l'après-midi, je rejoins la cabane du "Plane d'en bas", en rive droite, au pied de la Pointe Noire de Pormenaz pourr y bivouaquer.

    Entre Diosaz et Pormenaz

    Mont-Blanc rose

    Le lendemain, au lever du soleil, j'inspecte les pentes qui descendent vers la Diosaz. Mais elles sont trop raides, pas question de m'y lancer. Et le lac du barrage n'est même pas visible.

    ---------------------------------

    Bilan à ce stade : non seulement je n'ai pas rejoint mon barrage, mais je ne l'ai même pas aperçu...

    Août 2009, nouvelle tentative - je suis assez sûr de mon coup - par l'est cette fois-ci. Directement de la vallée de Chamonix, je rejoins le Col du Brévent.

    Mont-Blanc au Col du Brévent

    Je retrouve le GR du Pays du Mont-Blanc. En face de moi, mon itinéraire de 2005. On voit bien l'impossibilité de rejoindre le fond de vallée.

    Pormenaz

    Je quitte le sentier et descends dans la pente, en débusquant au passage deux chamois. Le cheminement à travers les saules devient très malaisé et fastidieux. Le soir n'est pas loin quand j'arrive au-dessus d'une petite barre rocheuse. Damned, encore coincé ! Mais cette fois-ci, ça y est, je le vois, mon barrage de Bajulaz. Au moins, je tiens la photo !

    Lac de barrage de la Bajulaz

    Je bivouaque à la belle étoile dans les mousses au dessus de la barre rocheuse. Nouvelles photos au matin.

    Lac de barrage de la Bajulaz

    On voit que le lac s'est rempli dans la nuit. Manifestement, le barrage est en service, que ce soit pour des besoins électriques ou pour allmenter le site touristique des Gorges de la Diosaz.

    Mais je n'ai pas le temps de chercher un chemin pour contourner la barre. Il me faut encore renoncer et rejoindre les Houches via le Brévent et l'Aiguillette.

    ---------------------------------

    Je ne m'avoue pas vaincu... Il y a forcément, sinon un chemin marqué, au moins un reste de trace : il a bien fallu acheminer les ouvriers et les matériaux du chantier : il date d'avant l'hélicoptère !

    2012... Me voilà reparti vers le Vieux Cheppy, 10 ans après... Le chemin de la cabane n'est plus indiqué. Au contraire, un panneau tente de me dissuader et indique une impasse. La cabane, quant à elle, entretenue par les chasseurs, est toujours en bon état.

    Au-delà de la cabane, le chemin est encore bien visible pendant quelques hectomètres puis se perd dans un éboulis. Je m'obstine et j'en retrouve trace un peu plus loin. Deuxième disparition du chemin dans une pente herbeuse. Je continue à l'horizontale autant que je peux, jusqu'à bloquer sur une barre rocheuse.

    Haute Diosaz

    Il y a forcément un chemin, et il est forcément un peu plus haut. Je grimpe dans les herbes et les éboulis, et le voilà !

    A partir de là je ne le perdrai plus. ll continue à s'élèver lentement. Sur la fin, il est même taillé dans la falaise.

    A la recherche de la Bajulaz

    Et enfin, après 8 ans de recherche, voilà mon fameux barrage de Bajulaz !

    Barrage de la Bajulaz

    Quoi ? Tout ça pour ça ?

    Barrage de la Bajulaz

    Barrage de la Bajulaz

    Ben oui.

    (Trois ans après, l'aventure a une suite, à trouver là !


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    coni
    Vendredi 28 Septembre 2012 à 17:42

    Bonjour et MERCI!!!!

    Ben oui, tout ça pour ça!! Et bien NON. Enfin pour la 1ère fois je peux associé un visuel avec ce fameux barrage de la Bajulaz. Comme vous, j'ai voulu à plusieurs reprises accéder jusqu'à ce barrage, j'ai passé des heures à étudier les cartes IGN. Mais toujours en vain. Je n'ai pas tenté comme vous plusieurs accès, comme pormenaz ou par le Brévent, j'ai toujours pris le sentier au départ de Servoz, mais je me retrouvé sans traces du sentier peu après la cabane du Vieux Cheppy. Je suis satisfais enfin de voir que cet accès existe bel et bien. J'étais à l'époque pêcheur et c'est donc pour cela que j'ai cherché le sentier jusqu'au barrage. A ce propos, pensez-vous, qu'il y aurait un accès pour se retrouver au niveau du lac du barrage? En tout cas merci encore pour votre persévréance et pour ces magnifiques photos.

    2
    lartisan Profil de lartisan
    Samedi 29 Septembre 2012 à 09:43

    L'accès au plan d'eau... Ça pourrait être la suite de ma quête. Du bas du barrage, il m'a fallu un peu d'escalade pour me retrouver sur un palier en haut de la paroi de béton à droite. De là j'espérais pouvoir emprunter l'espèce de toboggan qu'on voit sur l'avant-dernière photo. Mais il était trop raide dans sa partie haute...

    A deux, avec un peu de courte échelle, ça serait faisable.

    Si un lecteur connait un autre moyen...

    3
    Hi
    Lundi 1er Octobre 2012 à 11:00

    Merci pour les photos de bajulaz, très rare sur le net, hallucinant la différence de niveau d'un jour à l'autre. Tu as eu de la chance pour la vipère, le coin est connu pour être infesté de vipères, bottes recommandées ... mais du coup pas facile d'y marcher.

    4
    Hi
    Lundi 1er Octobre 2012 à 19:58

    Du coup lors de ta tentative de 2005 qu'est ce qui t'a bloqué ? est ce que c'est si accidenté que ca ?

    J'aurai pensé que ça doit être le meilleur moyen d'arriver au lac que de descendre le lit de la diosaz.

    5
    lartisan Profil de lartisan
    Mardi 2 Octobre 2012 à 18:19

    Dans mon souvenir, bien trop accidenté pour tenter en solo via le lit du torrent. Ensuite j'avais déjà dans l'idée de passer par l'ouest de Pormenaz, donc je n'ai pas insisté. En fait je pense qu'en rive gauche ça passe, mais ça doit qd même être bien galère.

    6
    Hi
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:25

    Ok, merci pour ta réponse, un jour j'irais au lac c'est sur =) plus qu'a trouver le bon chemin

    7
    leclaire m
    Mercredi 6 Février 2013 à 11:50

    merci pour les belles photos, en 1956 1958 1960, j'ai parcouru la diosaz depuis le chemin de pormenaz  le lieu dit chepy, la bajulaz jusqu'a moede;a l'epoque un sentier creuse par edf avait facilite les premices de construction du barrage.Il ya une bonne remontee du chemin pour s'elever au dessus de l'eperon de la bajule,ensuite le chemin serpente dans un vallon mons encaissé face au pentes coté brevent moins raides,je pense a vous lire que depuis ces annees tout a du disparaitre dans la vegetation ou s'eccrouler car ce chemin n'avait ete crée que pour le barrage,sans débouche, il se perdait assez loin de moede.Je n'ai pas de photos car a l'epoque on n'en faisait que peu;c'est pourqoi je vous remercie pour les votres qui m'ont replonge dans un passe nostalgique .j'ai 70 ans!! tout ce massif n'avait plus de secret pour moi a l'epoque ayant sejourne en vacances pendant 15 ans a servoz Je suis a votre disposition pour un echange sur ces lieux par mail ou    p ar tel    salutations michel       michel.leclaire 0543@orange.fr  post scrriptum il ya en effet de gros serpent sur ce versant  j'ai le souvenir d'en avoir croise 1 ou 2 de bonne taille

    8
    christophe777
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 23:52

    bonjour , je suis de sallanches  a la base et j aimes bien les coins un peu sauvage de ce genre, j ai déja remonte le chemin mais pas aussi haut que vous, bref quelques petites questions ; je voudrais passer deux jrs , me promener pecher un peu ,il doit y avoir des belles truites (que je relache) bref,

    ou peut on dormir et ds quelles conditions , pas de tente j imagine, peut etre la terrase des cabanes? les pechots quel état?  le vieux cheppy quelétat? la plane d en bas? ou autres petites terrains a peu pres plats?

    merci a vous

    ps : un coin sauvage ou j aimerai aller un jour ; la cave a glace des fiz au dessus du lac d anterne, mais la fin necessite competences escalades (que je n ai pas)

     

    9
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 10:05

    Quand j'y suis passé, la cabane du Vieux Cheppy était ouverte, pas les autres. Trouver un petit coin plat pour bivouaquer avec un tapis de sol, c'est possible un peu partout si on est sûr de la météo - pas au bord de la Diosaz, évidemment : lachés d'eau ! Sur 2 jours, sauf à avoir mon obsession du barrage, je suggérerais plutôt de se balader dans la partie haute du bassin de la Diosaz, , et/ou de monter à la Pointe Noire de Pormenaz par la Plane. Ou encore une boucle par Carlaveyron.

    10
    christophe777
    Samedi 26 Octobre 2013 à 01:42

    merci, apres tous ces barrages hydro tant que tu as une possibilité de fuite rapide sur les bords hauts je pense que le danger est maitrisé, l'eau n'arrive pas en dix secondes c est progressif j imagines qu en pense tu? as tu fais l exp ici ou ailleurs?

    l important c est de ne pas se bloquer ds une impasse sans fuite possible enfin je ne sais pas trop jamais vu directement, mais des fois je pechais ds les gorges de l arly et y faisait attention (quelque barrages aussi) a+ merci

    11
    GONCALVES
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 18:57

    Bonjour , et felicitations a vous , si quelqun veut essayer de refaire ce parcours jusquau barrage je suis partant pour septembre 2014 !! me contacter


    ff78000@gmail.com .


     


    Merci .

    12
    bip-bip
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 21:20

    Bonjour
    passionnante description de cette contrée plutôt sauvage et scabreuse, et ce descriptif et photos rares et précieux. Ce sera pour l'année prochaine, au mieux ... merci pour toutes ces infos soignées.
    A bientot

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :