• Objectif du jour, parcourir la Côte de Granit Rose. (Mes anciens profs de géologie me tueraient : "Granite prend un -e à la fin. Cinq points en moins.")

    Comme mon itinéraire ne fait pas une boucle, je charge le vélo dans la voiture. Je ferai l'aller à bicyclette, en coupant au plus court, et le retour à pied. Donc, je laisse la voiture à Perros-Guirec et c'est parti pour 14 km de vélo.

    Pfou, c'est pas si plat que ça... Enfin, voilà le port de Landrellec, que j'ai choisi comme point de départ de la rando pédestre.

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    Le granite n'est pas encore très rose, à ce stade : blanc au-dessus de l'estran, beige dans l'estran.

    La Côte de Granit Rose

    Voilà déjà les premières formes biscornues...

    La Côte de Granit Rose

    Sur la plage de Bringuiller, un marin m'alpague : il a besoin d'un coup de main. Il a chargé un bac-poubelle avec tout le bazar de sa prame : s'agit de trimballer tout ça jusqu'à son véhicule. Et voilà, j'ai déjà le dos cassé alors que la marche n'en est qu'à son début...

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    Regardez ce rocher, couturé, rafistolé au fil de fer barbelé comme une vieille amitié...

    La Côte de Granit Rose

    A la plage de Toull-Bihan, la marée est basse, j'en profite pour couper. Faut que je m'entraîne à passer les gués :-). L'Islande dans 3 semaines...

    La Côte de Granit Rose

    Y a des trolls aussi dans ce pays?

    La Côte de Granit Rose

    L'Île aux Lapins, et son obus (moi, j'y vois un fruit de baobab).

    La Côte de Granit Rose

    En face de l'ïle aux Lapins, c'est le port de Trégastel.

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    Le Dé de Trégastel. Les épices du souk du Caire, dirait Bénabar ; m'en fous, ce rocher est tellement photogénique, je mitraille.

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    D'autant que la marée n'étant pas très haute, on peut rejoindre le Dé à pied sec.

    La Côte de Granit Rose

    Après le port de Trégastel, il me faut faire le tour de l'Île Renote.

    La Côte de Granit Rose

    Ce rocher s'appelle "la Palette du Peintre".

    La Côte de Granit Rose

    Déjeuner rapide face aux Sept Îles (je fais dans le rapide... Juste un boite de maquereaux à la diable).

    La Côte de Granit Rose

    (Suite de l'article)


    votre commentaire
  • (Accès à la 1ère partie de l'article)

    La Côte de Granit Rose

    Un troll en morceaux : nez et oreille.

    La Côte de Granit Rose

    Je reste en bord de mer, quoique le GR s'en éloigne, en me faufilant entre les rochers. Y a quand même de sacrées maisons.. Avec quasiment plage privée, vu les difficultés d'accès...

    La Côte de Granit Rose

    Les épaves abandonnées sur la plage, c'est toujours poignant... Et puis voilà que le XXéme a inventé l'épave en plastique. Beurk...

    La Côte de Granit Rose

    A la plage de Tourony, nouvelle difficulté pour rester sur la côte. Ça ne passe plus ; il me faut remonter dans les broussailles. Bien l’impression d'être en terrain privé... Une arche avec un portail permet de rejoindre la plage. Ouf, il n'y a qu’un simple loquet, sans cadenas.

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    Ploumanac'h... De plus en plus rose... Mais je commence à être blasé des rochers bizarres et puis c'est plein de touristes. Je ne m'attarde pas.

    (Je n'a photographié ni le château de Costaérès, ni le phare de Men-Duz !)

    Ah si, le phare de Ploumanac'h :

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    La Pointe de Squéouel.

    La Côte de Granit Rose

    Je recycle quelques photos prises il y a 8 ans... (J'aurais rien dit, mais le ciel est plus bleu... Y a des malignes qui vont s'en rendre compte).

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    La Côte de Granit Rose

    Revenons à 2014. En vue, la Pointe du Château, au bout de Perros-Guirec, où je vais récupérer la voiture. Ça fait toujours du bien d'apercevoir l'écurie.

    La Côte de Granit Rose

    Descente sur la plage de Trestraou par la gare maritime.

    La Côte de Granit Rose

    Après, le chemin devient urbain : on reste sur l'asphalte. J'aurais pu m'en dispenser, et du coup commencer plus à l'ouest que Landrellec. A savoir pour la prochaine fois. Plage de Trestrignel.

    La Côte de Granit Rose

    Je dépasse ma voiture, jusqu’à la Pointe du Château. En face, c'est l'Île Tomé.

    La Côte de Granit Rose

    N'y a plus qu'à faire demi-tour, récupérer la voiture (partie pédestre = 23 km), puis rejoindre Landrellec et mon vélo.

    La Côte de Granit Rose

    Une autre rando bretonne ? C'est ici !


    votre commentaire
  • Habituellement je n’aurais pas rédigé un article pour une balade aussi courte, mais je fais une exception pour l’atmosphère étrange de ce mois de mars. A Paris, c’est la grosse pollution. Les asthmatiques tombent comme des mouches, victimes, bien entendu, des diesels et du chauffage urbain. (Les funérariums s'organisent : selon le numéro sécu, les pairs les jours pairs...)

    En Bretagne, on est loin de tout ça n’est-ce pas. Profitons du soleil, petite balade d’après-midi à la Trinité sur mer.

    Jour blanc à la Trinité

    On part du parking de Kervourden, pour un tour de 6 km. Voilà la mer. Bizarre… Il n’y a pas d’horizon…

    Jour blanc à la Trinité

    Etrange univers ouaté où évoluent ces familles de canards.

    Jour blanc à la Trinité

    Jour blanc à la Trinité

    La plage de Kervillen et les marais salants derrière la dune sont également dans le coton.

    Jour blanc à la Trinité

    Jour blanc à la Trinité

    Quelle est la signification – ésotérique ? - de ces cairns ? Je me rappelle être tombé sur quelque chose de similaire en pleine montagne italienne, en faisant le tour du Mont-Viso. Dans les Andes, on appelle ça des apachetas. Évidemment, rajouter sa pierre porte bonheur pour la suite du voyage. Donc, à tout hasard...

    Jour blanc à la Trinité

    Cap au nord après la Pointe de Kerbihan ; St Philibert aussi dans le blanc.

    Jour blanc à la Trinité

    On avance vers le Pont de Kerisper.

    Jour blanc à la Trinité

    Coup d’œil aux multicoques transatlantiques.

    Jour blanc à la Trinité

    Et dernier coup d’œil à l’Océan au retour vers l’anse de Kerdual.

    Jour blanc à la Trinité

    Comme il y a des nuits blanches à St Pétersbourg, il y a des jours blancs sur la côte morbihannaise…

    Une autre rando bretonne ? C'est ici !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique